my body is a cage

au bord de la décision, l’esprit cherche à se distraire
à se détendre
à trouver un truc à faire

il erre dans un frigo
cherche quelque chose pour le remplir
un orgasme, une banane, un film…
peu importe
juste un truc pour ne pas avoir à se confronter au vide

mais de vide, il n’y a pas vraiment
juste une conception sociale qui l’a convaincu qu’il y avait un truc à faire

car quoiqu’il fasse, rien n’enlèvera l’absurdité de l’action

osera-t’il décider?
osera-t’il accepter que la vie ne puisse être qu’une succession d’essais plus ou moins poussés
qu’une succession d’échecs flamboyants et de succès sans intérêts

laura

quelle sensation étrange…
est-ce que les paradoxes sont des sensations?
et est-ce ainsi que cela sent? est-ce à cela que cela ressemble?
un match nul sans séance de penaltys,
un catenaccio à double tour,
enfermé et bloqué sans perspectives d’amélioration?

et est-ce là la beauté du paradoxe?
dans cette sensation d’inextricabilité non négociable?
ce curieux dosage d’amertume et de volupté?

in the flesh

le rêve d’un matin où l’on se réveille
et les souvenirs de la veille n’existent plus
l’amour et l’envie
et les visions et la vie
clair
évident

résilier un bail à 5 heures du mat
dégoter un carrosse à 6
à 7 dévorer l’asphalte
et quand l’aiguille atteint 8…
Créer!
Créer dans le mouvement…
peut-être qu’il n’y a que dans le mouvement quel l’on crée proprement?

the anthem

je crois bien que je l’aime terriblement peut-être faut-il juste que je l’accepte

une bonne fois pour toute si tant est que je sache comment l’on fait ça

il y a plusieurs moi et chacun semble vouloir me gouverner selon son agenda inconséquent sans égard pour ce moi président qui essaye tant bien que mal [...]

Too many kids finding dust in the rain

j’imagine que c’est facile d’être tranquille et assuré quand on a tout j’imagine que c’est tentant d’être violent et agressif quand on n’a rien

j’imagine que c’est dur de devoir quand on a déjà j’imagine que c’est facile de vouloir quand on a rien

j’imagine que je ne sais pas grand chose mais que je [...]

mladic

Avant d’apprendre à s’aimer déjà faudrait-il apprendre à aimer inconditionnellement incomparablement

Apprendre à aimer juste pour la plaisir d’aimer puis pour la joie de ne pas aimer de ne plus aimer

pour apprendre à aimer peut-être faut-il apprendre à ne pas aimer, à ne plus aimer?

pour le moins, accepter de ne plus aimer se [...]

acrylic afternoons

Ce n’est qu’une question de dignité finalement. On peut faire comme si… on peut prétendre ne pas voir… On peut regarder ailleurs au besoin… Mais on ne peut pas être totalement aveugle pour autant.

« Raconte-moi tous les mensonges qu’il te plaira aussi longtemps que tu ne me montres pas qu’ils en sont »

c’est même plus [...]

where are they now?

je devrais changer de langue y a un truc bizarre qui se passe vous savez… j’ai parfois du mal à penser dans ma propre langue… tout en ayant toujours du mal à bien en parler une autre?

est-ce de la faute de la musique?

ou alors, il faudrait s’inventer sa propre langue? mais avec qui [...]

mysteries of love

est-ce que c’est cela « Aimer? » est-ce a cela que l’on le reconnaît? ou par l’absence de ça que l’on sait que l’amour n’est pas là?

elle me demandait de réconcilier le désir et l’amour? sont-ils inextricables ou accidentellement conciliables? deux vulgaires voisins qui auraient de temps à autre la bonne idée de ne pas médire [...]

we drift like worried fire

Alors que je m’écartais doucement, tapant mécaniquement ma main sur le sol à la recherche de mon paquet de cigarettes, elle s’est rapprochée de moi et a soufflé « Merci ».

Je compris au son de sa voix que ce n’était pas un Merci ordinaire, pas un Merci routinier.

Et puis pourquoi aurait-elle dû me [...]