acrylic afternoons

Ce n’est qu’une question de dignité finalement.
On peut faire comme si…
on peut prétendre ne pas voir…
On peut regarder ailleurs au besoin…
Mais on ne peut pas être totalement aveugle pour autant.

« Raconte-moi tous les mensonges qu’il te plaira aussi longtemps que tu ne me montres pas qu’ils en sont »

c’est même plus pathétique que ça
tu peux même mentir de façon évidente tant que nous sommes seuls au courant

mais mens-moi ostensiblement devant un autre, et je devrai te punir et hurler au malheur, à la tromperie et au qu’on-ne-m’y-reprenne-plus

question de dignité, j’imagine
je le comprend et le vivrai ainsi aussi, mais n’y a t’il tout de même pas là une hypocrisie gigantesque?

L’idée même de dignité ne serait-elle qu’une hypocrisie gigantesque?

Un concept louable inventée pour excuser les atermoiements de nos egos.

...et Aussi

No comment